Fondée en -43 avant J.-C. par les romains sur la colline de Fourvière, Lyon capitale des Trois Gaules a toujours joué un rôle majeur dans le développement politique, culturel et économique de la France. Ces différentes périodes de faste ont marqué l’architecture urbaine lyonnaise ce qui lui vaut son inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1998.
Exceptionnellement bien conservé, le patrimoine architectural de Lyon vous offre un voyage dans le temps, du Moyen Âge à nos jours, à travers ces quatre quartiers historiques : Fourvière, Vieux-Lyon, la Presqu’île et Croix-Rousse.

Fourvière
Premier lieu habité par les Celtes depuis le VIe siècle avant J.-C., la colline de Fourvière garde en témoignage de sa colonisation par les romains deux théâtres antiques : le grand théâtre et le petit théâtre de l’Odéon, où ont lieu chaque année les Nuits de Fourvière. Sur le même site se trouve le Musée Lugdunum où vous pourrez découvrir les vestiges archéologiques lyonnais.
Juste à coté se dresse la basilique de Fourvière à la décoration d’influence byzantine, construite en 1872 par Pierre-Marie Bossan qui a réalisé notamment l’église Saint-Georges et le couvent de la Visitation de Fourvière qui est aujourd’hui le Fourvière Hotel.

Vieux- Lyon
Quartier situé au pied de la colline de Fourvière, il s’étendait initialement jusqu’à la rue Mercière en presqu’île, le vieux-lyon est connu mondialement pour son architecture Renaissance bourgeoise aux influences italiennes.
Ses plus beaux secrets se trouvent dans les cours intérieures où les façades sont dotées de décors sculptés.
Ses bâtiments du XVe et XVIe siècles abritaient à l’époque les riches familles de banquiers et commerçants qui empruntaient les traboules (passage voûté reliant deux rues en passant par l’intérieur d’un immeuble).

Les lieux à ne pas manquer :
– La Cathédrale St-Jean et son horloge astronomique
– L’Eglises St-Georges
– L’Eglise St-Paul
– Le Musées Gadagne
– Le Musée Cinéma et Miniature
– Rue du bœuf et ses restaurants
– Les Traboules

La Presqu’île

Entre Rhône et Saône, c’est suite à la construction d’un pont solide sur le Rhône au XIII siècle que la ville de Lyon s’est développée sur la presqu’ile. Au XVème siècle, la presqu’île était le haut lieu de l’imprimerie lyonnaise et où la soierie pris son essor au XVIe siècle.
Plusieurs fois agrandie, la presqu’île est aujourd’hui le cœur de la vie lyonnaise où vous trouverez commerces, lieux culturels et monuments historiques. En constante mutation, la presqu’ile continue aujourd’hui son évolution architecturale dans le quartier contemporain de la Confluence.

Les lieux à ne pas manquer :
– Place des Jacobins
– Place des Terreaux
– Théâtre des Célestins
– Le Grand Hôtel Dieu
– Le Musée Confluence
– Place Bellecour : plus grande place piétonne d’Europe

Pin It on Pinterest

Share This